Figure de proue du conte philosophique moderne, L’Alchimiste du brésilien Paulo COELHO dessine au cœur du drame humain des voyages affreux de lumière. Santiago, un jeune berger andalou, nous invite à pousser avec lui les portes d’une expédition au cœur de l’Espagne et de l’Arabie pour nous livrer à une profonde introspection. Voilà comment, au beau milieu des cyclones existentiels qui distordent les équilibres sur lesquels nous nous reposons, cet ouvrage réussit la prouesse de nous émerveiller. Coit.e face à des paysages sublimes d’immensité, admiratif.ve de ces femmes et ces hommes assagi.e.s par le labeur, mais surtout épris.e d’une liberté recouvrée, le/la lecteur.rice s’enrichit d’une expérience des plus humaines.

    Reprenons le fil de l’histoire. Tout commence lorsque Santiago rêve d’un trésor enfoui sous les pyramides égyptiennes. Intrigué par la récurrence de ces visions, il n’est satisfait d’aucune interprétation et décide de partir à la rencontre de ces chimères. Peu à peu, l’idéalisme de sa quête se confronte à des mésaventures qui le mèneront à la découverte de la pensée alchimique et de ses richesses insoupçonnées. Les éditions « Chave » synthétisent justement ce parcours initiatique à travers la « [recréation] un symbole intemporel qui nous rappelle l’importance de poursuivre nos rêve et d’écouter la voix du cœur ».

    Explorer L’Alchimiste exige donc de laisser au seuil du livre nos certitudes afin d’initier nos esprits à une lecture émotionnelle et lucide qui tisse des liens spontanés entre les êtres, les corps et les chemins. L’idéalisme proposé par l’ouvrage peut laisser sceptiques la majorité de nos pensées rationnelles, et il se peut également que certain.e.s ne parviennent pas à s’en détacher. Lorsque j’en ai parcouru les premières pages, la simplicité du vocabulaire employé, mais également par l’universalité des enseignements proposés m’ont dérangée. Puis peu à peu, j’ai déconstruit mes perspectives, ai pris possession de ma « légende personnelle », et me suis ouverte  à un mysticisme conscient.

    Ces résonances vibrantes de solennité n’ont rien d’évident au cœur de nos sociétés systématisées, mais chaque esprit peut être effleuré ou renversé par leur grâce. Injecter du sens dans nos destins dépourvus d’horizon, s’évader en soi-même, faire de l’inné un acquis pour reprendre possession de son quotidien, voilà peut-être la clef d’un épanouissement ajusté, et voici l’héritage que nous offre Paulo COELHO.

Rédactrice : Jade AG 

Please rate this

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *