L’auteur : Anthony Passeron est professeur de Lettres-Histoire en lycée professionnel. Niçois muté en Seine Saint-Denis, son expérience de jeune prof désabusé mais surtout sa découverte de la banlieue l’inspire pour l’écriture de son premier manuscrit : L’art délicat de rater sa vie.

Le propos du livre : L’histoire s’ouvre avant même le titre. Le narrateur quitte sa compagne, Charlie. Faute de pouvoir clairement s’expliquer sur les raisons profondes de cette rupture, il joint à sa lettre son journal intime, L’Art Délicat de rater sa vie. Le lecteur se retrouve donc à la place de Charlie, en possession d’un journal empli des doutes et des espoirs d’un jeune trentenaire.

.

Please rate this

Catégories : Œuvres

1 commentaire

Clémence · 27 mars 2018 à 12:18

Une histoire qui se déroule, de manière sublime. C’est net, c’est rêveur, c’est moderne, c’est beau. Et ça m’a énormément touchée. On se demande un peu où est-ce que cela va mener, si ça va aboutir réellement, et c’est très bien joué. J’avais vu le projet naître, et je suis très fière de vous lire. Quelques fautes vous ont échappé, mais bon on va passer l’éponge, parce que c’est un très bon début. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *