NOUVEAU ROMAN : L’Art délicat de rater sa vie

Le propos du livre : L’histoire s’ouvre avant même le titre. Le narrateur quitte sa compagne, Charlie. Faute de pouvoir clairement s’expliquer sur les raisons profondes de cette rupture, il joint à sa lettre son journal intime, L’art délicat de rater sa vie. Le lecteur se retrouve donc à la place de Charlie, en possession d’un journal empli des doutes et des espoirs d’un jeune trentenaire.

L’auteur : Anthony Passeron est professeur de Lettres-Histoire en lycée professionnel. Niçois muté en Seine Saint-Denis, son expérience de jeune prof désabusé mais surtout sa découverte de la banlieue l’inspire pour l’écriture de son premier manuscrit : L’art délicat de rater sa vie.

 

23h30,
Ou un truc comme ça.
Je crois que je me suis encore endormi devant une cassette de Woody Woodpecker.
La télévision du salon ne diffuse plus que de la neige depuis des plombes.
Le vieux magnétoscope autorewind
A fini de rembobiner la cassette sans qu’on prenne la peine de le lui demander
Et il n’affiche plus qu’un 88:88 vert clignotant.
Le tout génère juste assez de lumière
Pour apprécier par intermittence
Le spectacle de ma vie.

L’auteur nous parle de son livre dans une interview :